Championnat de France RVF Montlouis

Les commentaires de Xavino :

 

Après un voyage de 5 heures et 2 visites dans de très beaux domaines la veille (domaine du Rocher des violettes (Montlouis) et domaine de la Chevalerie (Bourgueil), nous voici donc arrivés dans ce très beau cadre du château de la Bourdaisière à Monlouis. Première épreuve en doublette avec Jean-Marc et quelques repères à prendre. Déjà très heureux de nos découvertes de la veille, c’est l’esprit libéré que nous attaquons cette étape en Touraine.

Vin N° 1 :
Cépages : pinot noir 55% chardonnay 35 % 10% pinot meunier
Appellation : Champagne
Producteur (Château ou domaine) : Drappier
Nom de la cuvée : Millésime exception
Millésime : 2004

Bulles assez fines mais mousse blanche crayeuse qui reste en bordure de verre (bizarre pour un champagne !). Nez de pomme assez marqué puis floral. La bouche assez grasse, mais d’une belle acidité, reste sur la pomme et le coing avec quelques notes d’oxydations qui nous font penser au cidre.

Pour nous, ce n’est pas un champagne (ou alors en Chardonnay !?) et on s’oriente vers un chenin en méthode ancestrale car le vin ressemble fortement a ce que l’on a pu déguster la veille (influence négative ?)

On propose : Vouvray – Domaine Vincent carême – Méthode ancestrale 2009
Vin N° 2 :
Cépages : rolle 50 % sémillon 50 %
Appellation :Côtes de Provence
Producteur (château ou domaine) : Château Léoube
Nom de la cuvée (si nécessaire ) :
Millésime : 2010

Robe jaune reflets verts, nez de pain grillé, pomme, fleurs et surtout un coté bourgeon de cassis très marqué. Bouche qui termine sur une sensation de fluidité, puis une certaine lourdeur au réchauffement.

Hésitations avec un Sauvignon de Loire (Reuilly Claude Lafond), mais les notes mentholées et iodées et la lourdeur au réchauffement nous font partit en Provence sur le Rolle

Nous proposons : Côtes de Provence – Domaine de la Courtade – 2009

Après plusieurs erreurs sur ce cépage, nous le trouvons pour la première fois. Comme quoi on progresse doucement sur les blancs du sud !

Vin N° 3 :
Cépages : sauvignon
Appellation : Sancerre
Producteur (château ou domaine) : Pascal Jolivet
Nom de la cuvée (si nécessaire ) : Le Chêne marchand
Millésime : 2010

Pas trop d’hésitations sur le sauvignon, buis, bourgeon de cassis, pamplemousse… Bouche très agrume et très vive voir tranchante. Léger coté perlant…

Nous  proposons : Sancerre – Domaine François Crochet – Exils 2010
Vin N° 4 :
Cépages : riesling 
Appellation : Alsace grand cru
Producteur (château ou domaine) : Jean Marie Haag
Nom de la cuvée (si nécessaire ) : Gd cru Zinnkoepflé
Millésime : 2009

Robe jaune dorée, nez assez discret sur les fruits murs (légère sensation alcooleuse), pêche, miel, coing, acacia… Beaucoup de sucres résiduels en bouche et beaucoup de gras pas d’hésitation, nous sommes en alsace, même si nous évoquons un chenin (mais pas assez vif). Le pinot Gris nous semble évident !

2ème fois de suite que nous ratons le riesling en 2009 (après celui de la finale de l’an passé). Sincèrement, ce n’est pas ce que j’attends de ce cépage (trop mou, trop de sucres, trop alcooleux…). J’ai même hésité à le placer en GC !?

Nous proposons : Pinot gris GC Eichberg – Paul Ginglinger 2009
Vin N° 5 :
Cépages : roussanne 
Appellation : St Joseph
Producteur (domaine) : Yves Cuilleron
Nom de la cuvée (si nécessaire ) : St Pierre
Millésime : 2010

Robe jaune or. Nez de pierre a fusil, fleur, miel… coté iodé. Bouche de fruit bien mûr, riche (même en alcool), très ample…

Le chardonnay nous semble évident mais hésitation entre  Bourgogne mâconnais en 2009 et Limoux !?

On propose finalement : Pouilly-Fuissé – Château Fuissé – le clos 2009

Le coté Pierre a fusil ne nous a jamais emmené en Rhône nord, malgré l’élevage !
Vin N° 6 :
Cépages : gamay
Appellation : Régnié
producteur : Domaine Jean Michel Dupré
Nom de la cuvée (si nécessaire ): Vignes de 1918
Millésime : 2009

Robe violette, nez sur le fruit, cacao, fumé légé, voir viandé. Bouche sur les fruits noirs, verdeur légère, prunelle.

Hésitations habituelles : gamay, Caberbet Franc, voir jeune syrah ???

On semble apercevoir la macération carbonique, mais celle-ci se développe également en Loire. La couleur assez marquée et un coté tannique plutôt inhabituel en Beaujolais nous font partir sur un CF de Loire

On propose : Bourgueil – Domaine de La Butte – Mi-Pente 2009
Vin N°7
Cépages : syrah 85 % grenache 10% mourvèdre 5%
Appellation : Costières de Nîmes
Producteur : Domaine de la Patience
Nom de la cuvée (si nécessaire ) : Sébastien
Millésime : 2009

Nez sur les fruits mûrs, très cacao, café, garrigue. Attaque fraiche, belle complexité, beaucoup d’amplitude. Fuité gourmand sur le fruit et les épices, très bon !

On est rapidement d’accord pour une syrah, JM plutôt en Rhône sud, moi plutôt sur un terroir frais du Languedoc. Hésitations entre Costières de Nimes et Terrasses du Larzac ???

On propose – Terrasses du Larzac – Mas Cal Demoura –L’infidèle 2009 (dommage !)
Vin N° 8
Cépages : cabernet franc
Appellation : Bourgueil
Producteur (château ou domaine) : Yannick Amirault
Nom de la cuvée (si nécessaire ) : Le Grand Clos
Millésime : 2009

Encore une impression au nez de vin sudiste : nez de fruits R et N à l’alcool, terreux, musc, champignon, épices, garigues. La bouche est plus fraiche légèrement tannique avec une légère astringence en finale sur la prunelle. Contraste marqué entre le nez et la bouche qui nous font partir sur un assemblage Grenache/Syrah. La dégustation de la veille au domaine de la Chevalerie aurait due nous faire penser à la Loire. En effet, nous avions longuement discuté et analysé les conséquences d’un longue aération des Bourgueils (voir l’oxydation après 2 ou 3 jours d’ouverture) et ce côté fruits à l’alcool qui le caractérisait (et qui pouvait faire penser à la grenache). Dommage pour nous…

Nous proposons : Cotes du Rhone Village Cairanne en 2008
Vin N° 9
Cépages : merlot 70 % cabernet franc 30 %
Appellation : St Emilion
Producteur : Château Haut Sarpe
Nom de la cuvée (si nécessaire ) :
Millésime : 2007

Nez fumé, marqué par l’élevage. Fruits rouges, groseille, cacao, violette. Bouche sur la cerise kirschée, les fleurs, les épices douces, la réglisse, assez fraiche…

La couleur assez claire mais évoluée nous font hésiter entre un pinot noir et une syrah du rhône nord. L’élevage important nous fait partir sur un st Jospeh. Le nez ne nous évoque pas du tout un Bordeaux et pourtant…

Nous proposons : St Joseph –Domaine du Chène – Anaïs 2007 (le millésime était pourtant bon)
Vin N° 10
Cépages : syrah 60% grenache 25 % carignan 15 %
Appellation : Languedoc Terrasses du Larzac
Producteur (château ou domaine) : Château Crés ricards
Nom de la cuvée (si nécessaire ) : Stécia
Millésime : 2009 

Fruits noirs explosifs, aromates, sensation de puissance. Bouche gourmande, fruité et épicée. Sans hésitations, nous sommes en Languedoc avec Syrah dominante et probablement grenache, carignan… pour le coté frité marqué et st Chinian pour cette impression de puissance…

Nous proposons : Domaine Yannick Pelletier – St Chinian Les Coccigrues 2009
Vin N° 11
Cépages : pinot noir
Appellation : Pommard
Producteur (château ou domaine): Château de Pommard
Nom de la cuvée (si nécessaire ) :
Millésime : 2009

Robe assez claire, nez fumé, viandé sur les FR et la cerise kirschée. Bouche très kirschée, florale, sensation de sucres résiduels.

Le pinot Noir vient assez rapidement mais ne fait pas trop Bourgogne (ou alors on ne sait pas ou le mettre). On évoque Pommard pour le coté tannique légèrement marqué, mais la même sensation de bouche sucrée lors de l’épreuve de Coupe de France des clubs nous ramène en Loire (encore une fois, influence du lieu peut-être ?) et proposons :

Sancerre – Domaine Pascale et Nicolas Reverdy – Terre de Maimbray 2009
Vin N° 12
Cépages : petit manseng
Appellation : Jurançon
Producteur (domaine) : Domaine Cauhapé
Nom de la cuvée (si nécessaire ) :Noblesse du temps
Millésime : 2009

Philippe nous dit d’apprécier ce dernier verre. Le vins est très pur sur le miel, l’abricot, l’iode. Vin gourmand d’un moelleux remarquable, équilibré par une finale fraiche, acidulée.

JM est sur de la Loire, je pense reconnaitre également (influence ?) et nous mettons d’accords sur un Vouvray (encore la Loire) pour cette finale minérale (qui en fait est plutôt acide). Plus beaucoup de temps, il faut recopier et revoir 2 ou 3 verres laissés a l’aération… on valide :

Vouvray – Domaine Huet – Moelleux Le Mont Première Trie 2009

La fiche est rendue, quelques discussions évoquant Jurançon. Je replonge le nez dans le verre et… évidemment !!! Trop de précipitation pour ce vin que l’on a plus dégusté qu’analysé… mais quel bonheur tout de même !

 

Au final, un peu déçu de cette 41ème place, mais des échanges constructifs pour cette première avec Jean-Marc. Les repères sont pris, nos erreurs analysées… on n’a pas le choix, il faudra faire beaucoup mieux à Colmar pour espérer accompagner BJ en finale !

 

La journée s’achève avec des échanges toujours constructifs avec les autres concurrents, autour d’un buffet de victuailles locales (saucissons, rillons, chèvre de Touraine…), bien accompagnées par des vins de Montlouis. Quelques échanges de bouteilles avec les participants au forum de la RVF, un rendez-vous pris avec un producteur local dont le ½ sec nous a bien plu, et nous voilà reparti, non sans faire un petit halte chez le dit producteur.

Le coffre bien rempli par les découvertes du jour et les commandes passées, nous regagnons nos Ardennes natales, la tête pleine de beaux souvenirs.

Rendez-vous est pris en Alsace à la mi-mars !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*