Apremont 24 Nov. 2012

Championnat de dégustation à l’aveugle de la Revue des Vins de France :

Un membre du club : Camus Jacky se classe 2ème à Apremont (Savoie). Tout le club est très fier de cette excellente performance. Jacky et Christian entrent régulièrement dans les 10 premiers au niveau national.

Un grand bravo !!!

Cette année encore, notre association sera représentée en finale, par le biais du président d’honneur, formateur à la MJC Calonne de Sedan.
En effet celui-ci, avec pour partenaire le Bourguignon Christian Colin, a réussi à terminer dans les 5 premiers à l’une des 4 épreuves qualificatives, en l’occurrence la 1ere comme l’an dernier à Lattes…
Ils ont bien voulu nous fournir leurs commentaires de dégustation.

Temps doux, soleil voilé, la maison des vins de Savoie à Apremont nous accueille dans une splendide salle, ce samedi 24 novembre.
Nous avons hérité d’une place près d’une baie vitrée nous donnant une vue superbe sur le vignoble du village avec en toile de fond le massif des Bauges et le coteau de Chignin.
46 équipes originaires de toutes les régions de la France(dont les champions de France quasiment locaux de l’étape) sont réunis pour s’affronter sous le houlette de Philippe De Cantenac, journaliste de la revue des vins de France.
Nous devons déterminer le cépage dominant,la région, l’AOC, la cuvée ,le producteur ainsi que le millésime de 2 séries de 6 vins (6 blancs, 6 rouges).
Encore une fois nous sommes servis dans les derniers, ce qui réduit notre temps d’études…

1ère série : vins blancs

vin 1 : Champagne Alfred Gratien 1997 65% chardonnay

Le champagne est carafé ne laissant apparaître de peu de bulles, grosses pour Christian et fines pour moi (verres?). Le nez est frais, floral et citronné; la bouche est vive voire agressive. Nous sommes tous 2 sur un chardonnay, hésitant pour le champagne, pensant à un pétillant local ou à un Bugey. Le réchauffement nous confirme le chardonnay avec des notes de pain grillé et de brioché caractéristiques. Nous corrigerons notre feuille au dernier moment pour inscrire:

Champagne Drappier BSA chardonnay majoritaire.
Ouf ! un rattrapage du dernier moment

Vin 2 : Anjou Blanc « A Françoise  » Thierry Boudignon 2010

Couleur jaune claire reflets verdâtres; un 1er nez sur la pomme, un peu oxydatif; La bouche est tendue, bien droite, minérale, confirmant les arômes de pommes; le coing n’apparait pas encore(trop frais). La finale est saline avec une petite amertume rafraichissante.
D’entrée Christian est sur un chenin. Ce n’est qu’au réchauffement que je le rejoins et nous tombons d’accord sur un chenin d’Anjou. Christian propose un savennières… je le suis… en 2010
Nous proposons : Savennieres de D.Laureau « en genets »2010
Nous n’avons pas raté le chenin comme beaucoup; on est à quelques kms; ça part bien.

Vin 3 : vin de Savoie Chignin Domaine Combe des Grand’ vignes (Berthollier) 2011

Vin aromatique très fleurs blanches au départ puis fruité (pêche,poire) ; la bouche confirme ajoutant des notes amyliques.
Sa vivacité nous fait penser tout de suite à un vin de Savoie. Je suis sur une jacquère et mon partenaire sur l’altesse.

Proposition : Roussette de Savoie Baron en Decouz du domaine Combe de Grand’vignes 2011 cépage dominant altesse .

Je m’en veux d’avoir suivi Christian sur sa proposition vu que j’étais assez sûr de moi , ayant dégusté une dizaine de jacquères à un salon, 2 jours auparavant.
Nous avons quand même le domaine, la région et le millésime. Pas mal!

Vin 4 : Vin de Savoie Chignin Bergeron A et M Quénard 2009

Robe d’or assez soutenue; nez gras beurré abricot bien mûrs, miel. La bouche ample, riche donnant une impression de sucrosité sur l’abricot et le miel nous conduit aussitôt sur la roussanne (bergeron local). Nous sommes assez sûrs de nous pour ce vin.

Proposition : Vin de Savoie chignin Bergeron « au pied des tours » JF et JP Quénard 2010.
Tbien… mais ce n’est pas le bon Quénard et nous ratons l’année.

Nous venons d’engranger un maximum de points. La suite sera moins glorieuse…

Vin 5 : Roussette de Savoie Marestel La Cave du Prieuré 2010

Robe jaune pâle, à reflets gris; nez sur l’amande; bouche grasse, ronde un peu molle (manque de vivacité). Christian est sur la marsanne du Rhône nord et moi dans le sud; je dérive en Roussillon pensant à un assemblage grenache blanc grenache gris (teinte). Mon ami me suit… catastrophe! Tout faux même le millésime. 0 pt.

Mon partenaire s’en voudra aux résultats car il avait dégusté ce vin 2 jours auparavant.
Pas grave! C’est un classique pour tous les dégustateurs. Je peux m’en vouloir aussi car j’adore la roussette Marestel en particuliers celle de Dupasquier.

Vin 6 : Côtes de Provence ,cuvée inspire ,Château Roubine 2011 Semillon et rolle

Robe jaune claire ; reflets verdâtres; nez végétal buis et floral évoquant le sauvignon. La bouche confirme. Christian pense à un pouilly fumé et moi à un Menetou Salon. J’évoque un moment le rolle (confusion classique rolle sauvignon), réflexion qui ne trouve aucun écho…. je n’insiste pas à tort.

Proposition : Pouilly Fumé Prédilection de chez Pabiot 2011.
On aura que le 1 pt de l’année d’un mauvais choix de région.

Christian remplit la feuille pendant que je renifle et regoûte le vin 1. Je lui demande de transformer le Bugey en Champagne.
Quelle belle correction!
Nous rendons notre 1ère feuille pour aller nous aérer 15 minutes et comparer nos sensations avec d’autres. On ne devrait pas être si mal…

 

Nous voilà de retour à notre table de travail pour une série de 6 vins rouges…

série Vins rouges

Vin 7 : Vin de Savoie Mondeuse cuvée confidentielle Les fils de Charles Trosset 2005

Vin rouge trouble à la robe évoluée;nez expressif un peu sauvage ,lardé,nuances marines et florales(violette). Je pense à un gamay de Savoie et Christian à une syrah du Nord. Il faut dire que les vins rouges sont servis très froids. La bouche poivrée et tannique sur la violette et l’animal nous amène logiquement à la mondeuse locale. Il est à noter une forte ressemblance entre ce cépage et sa cousine la syrah, ce qui expliquera les erreurs de jugement pour de nombreux concurrents… Je regrette juste le choix du producteur et de la cuvée (j’avais goûté ce vin la veille au soir sur une autre année). Une perte de pts qui ne nous coûte pas la 1ère place… heureusement !

Proposition : Vin de Savoie Mondeuse Arbin A et M Quénard 2011.
Bravo! mais… Pourquoi ce millésime aussi jeune ????

vin 8 : Côtes de Bourg, cuvée caractère,Château de la Grave 2009(merlot dominant)

Robe grenat violacé très foncée et sombre; nez marqué par le bois, assez lourd (vanille et caramel); bouche tannique au possible. Quel boisé asséchant!
Nous naviguons un peu le temps que le vin se réchauffe entre syrah et cabernet. Christian est dans le sud au départ et moi en Loire (une belle année). Le boisé de chinon n’est pas aussi caricatural. Puis nous tombons d’accord sur un Bordeaux à merlot majoritaire mais avec du cabernet (sauvignon?). On file tous 2 sur la rive droite..

Proposition : Bordeaux Côtes de Francs château Puygueraud 2011(merlot dominant)

Un beau rattrapage encore ! Mais nous allons vivre un cauchemar de 3 vins…

vin 9 : VDP de l’Aude 2008 Domaine Denois (merlot dominant et cabernet sauvignon)

Un vin plutôt fin et élégant sudiste au nez comme en bouche. Impossible de se fixer sur un cépage. Christian ayant parlé d’un pinot noir du sud au départ (je n’avais pas donné suite), on tranchera sur un pinot noir de Savoie sans conviction… Pas d’idée!

Proposition : Vin de Savoie ???????2011 (pinot noir)
0pt mérité

vin 10 : Fronton Château La Colombière 2010 ( négrette 70%, cabernet sauvignon30%)

Nez d’olive, de laurier, de tapenade. Bouche équilibrée et élégante. Un vin sudiste pensons nous en choeur ! On passe sur un assemblage syrah grenache mourvèdre de Chateauneuf du pape au Languedoc pour la profondeur de la teinte.

proposition : Pic saint loup grande cuvée domaine de l’Hortus 2010 ou 2011 (syrah dominante)
Plouf! peut-être un point pour le millésime?

Vin 11 Coteaux d’Aix en Provence 2007 clos Victoire Château Calissanne (cabernet sauvignon-syrah)

Teinte rouge grenat violacé profonde. Encore un vin très tannique du sud. Les arômes de cassis et de fruits rouges se succèdent, mêlés à du bois asséchant et du vanillé. Syrah au départ, puis mourvèdre. Le vin s’arrondit au réchauffement et me conduit en Provence. Aucune opposition! Je propose le grenache comme cépage dominant (cépage e la région). Si la région est bonne, on rate la syrah de Christian qui nous en aurait fourni plus…

Proposition : Côtes de Provence cuvée nowat domaine Dupéré Barrera 2010
On glanera quelques points tout de même..

vin 12 : Cahors les Laquets Domaine Cosse Maisonneuve 2009(malbec 100%)

Robe violacée très profonde. Nez sur le fruit très frais (myrtille …). Un vin extraterrestre me dit mon partenaire dès la 1ère gorgée… Une bouche tannique au possible sur le fruit noir. La langue et les dents se teintent de violet. Les gencives se rétractent… Madiran! pense Christian à voix haute.
Après avoir envisager un cépage savoyard local, nous passons plus sérieusement au triptyque classique des vins durs. Au réchauffement la lumière s’éclaira en moi. C’est du malbec ça! C’est du cahors! J’en suis sûr. J’ai goûté ça récemment à Reims…Christian suit docilement.

Proposition : Cahors les Acacias Domaine Mas Del Perié 2011 (malbec).

On ne rate pas le vin qu’il ne fallait pas rater à ce stade de la compétition.

On rend notre feuille puis on va goûter quelques vins savoyards dans l’attente des résultats tout en discutant. « Quelle galère! » était la phrase la plus prononcée par les participants. Ils sont vraiment bons ces vins de Savoie!

La proclamation des résultats:
A l’annonce des vins dégustés, je calcule rapidement nos points et dis : on devrait être dans le top 10; on a plus de 90 pts…
Les 6eme et 7eme ne dépassant pas 87pts, c’est bon pour nous…

2èmes : Camus Jacky – Colin Christian!
Je pousse un cri de joie et tape dans la main de Christian. Nous nous dirigeons vers le micro pour remercier les organisateurs…

QUALIFIES pour la FINALE en juin! Le voyage de retour sera gai… et il y aura une suite…

 

 

 

Une réponse à Apremont 24 Nov. 2012

  1. Ping : Jacky Camus 2 ème en Savoie | Vins Découvertes Ardennes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*