Devaux à Bar sur Seine

Voici encore une belle place pour Jacky qui a terminé 5ème avec son collègue Christian.

Voici le compte rendu ce cette belle manche du championnat par Xavier :

Vin N°1 Champagne Veuve Devaux D de Devaux 2005 (50% PN 50% C)
Pas trop d’hésitations sur ce premier vin, nous sommes en champagne. Robe or pâle, bulles fines. Le nez évoque dans un premier temps les fleurs associées à des notes grillées, fumées. puis apparaissent des notes de pêche puis de fruits secs. En bouche, le vin garde une très belle vivacité, les fleurs, les fruits secs et l’amande amère montrent une très belle complexité. On est au départ sur un millésime pas trop vieux (2004), mais les notes miellées, de pâte de coing et de mirabelle apparaissent au réchauffement et nous font partir sur le millésime 2002, et proposons :
Chardonnay – Champagne Devaux – Cuvée D 2002

Vin N° 2 Muscadet 2007 Luneau Papin L d’Or
premier nez assez exotique me fait penser a un Jurançon, mais très vite la pomme, les fleurs (parfois entêtantes) nous ramènent au nord. L’attaque est fraiche, la bouche ronde et la finale saline. Phil pense a un chenin de Loire, moi à un chardonnay. Nos propositions ne nous conviennent pas trop, on hésite. au réchauffement le beurre apparaît les fleurs prédominent avec une pointe de violette qui nous semble présente. la finale devient un peu plus végétale. j’évoque un beaujolais blanc, mais pourquoi pas un Muscadet que je confond souvent !? on hésite, le vin s’est réchauffé et on ne retrouve pas de notes iodées…
on propose :
Chardonnay -Beaujolais Blanc – Domaine Janin 2010

Probablement ce qui nous coûte le top 10

Vin N°3 Menetou salon 2011 Henri Pellé Vignes de Ratier
Surement le vin où l’on était le plus sûr de nous !!! Et pourtant…
Notes florales bien présentes sur la rose, puis le muscat. des notes de pain grillé, de silex et peut-être une coté « pétrolé ». L’attaque est fraiche, la bouche gourmande avec une finale vive sur l’amertume de la fleur. malgré le fait de na pas ressentir de sucres résiduels, le muscat nous semble évident, dominant de plus en plus au réchauffement. On propose un domaine travaillant sans trop de sucres résiduels sur un terroir marqué :
Muscat – Domaine Martin Schaetzel 2010

Sur celui-ci, faudra m’expliquer le Sauvignon !?

Vin N°4 Alsace Grand Cru Osterberg 2010 Domaine Agapé – Riesling
Robe Jaune dorée, nez très exotique (ananas notamment), puis le pamplemousse et l’orange. Coté floral qui évolue sur l’amande amère. L’attaque est fraiche, le milieu de bouche assez gras et une finale très vive sur un coté « mentholé » (ou pétrolé ?). Le Jurançon me parait évident. On évoque un riesling, mais ce coté chaleureux évoque plutôt pour moi le sud-ouest… a tort ! on propose
Gros Manseng – Jurançon – Domaine Cauhapé 2010

Enfin un millésime, mais pas au bon endroit !

Vin N°5: Chateauneuf du Pape Château Gigognan 2010
Robe jaune, notées fumées sur les fruits jaunes et blancs (poire), ainsi qu’un coté exotique lui donnant pas mal de gourmandise. Pas mal de complexité avec un coté très gras, très riche et une finale amère qui nous amène au Sud.
On évoquer un Chardonnay du Sud (Limoux) avec un coté vanillé et de fruits a l’alcool qui apparaissent au réchauffement. mais on retient un assemblage du Sud (Roussane, Marsanne, Grenache blanc…), sans trop savoir lequel domine vraiment. On propose :
Marsanne – Costières de Nimes – Mas Des Bressades Excellence blanc 2010

Pas de bol sur le coup, il fallait penser Roussane et Grenache blanc, pas de Marsanne dans l’assemblage !!!

Vin N° 6 Chinon La Bonnelière 2011 Cuvée Le Clos
Robe assez claire aux reflets violacés. nez fruité et assez floral (rose, pivoine) qui m’évoque le gamay sur fleurie. En bouche, la fraise, la framboise et le cassis explosent. phil évoque le poivron qui nous ramène tout naturellement en Loire sur un Cabernet franc de Bourgueil ou St Nicolas. Au réchauffement, les tanins ressortent davantage, ainsi que des notes de tabac et pruneau. on ressent le coté crayeux sur le palais et proposons :
Cabernet franc -Chinon – Domaine Couly Dutheil – Clos de l’Echo 2010

On fini pas mal la première série en se trompant encore de millésime !!!

Vin N°7 Pinot noir d’Alsace Cave de Pfaffenheim 2009
Robe Claire avec des petites notes d’évolution. nez sur la cerise griotte et d’autres petits fruits R et N enveloppés d’un élevage marqué par la vanille et le coté fumé.
En bouche, le vin gourmand sur les fruits mûrs et la finale reste légèrement astringente. Le pinot noir est évident, Phil évoque sancerre, je suis en nuit sur le beau mais atypique millésime 2009. beau fruit, mais pas de sensation de sucre résiduel (on élimine l’alsace) avec des tanins qui se fondent. très belle longueur ! je propose en pensant à :
Pinot Noir – Marsannay – Domaine Regis Bouvier – Clos du Roy 2009

Le cépage et la millésime, mais pas la région…

Vin N°8: Saint Emilion Château Fonplegade 2009
Robe assez noire, nez sur les fruits noirs (cerise, mûre) et un boisé vanillé bien présent. En bouche, le vin est gourmand (cerise, mûre, fraise confiturée…). Les épices et le cacao apparaissent ensuite. la finale est encore tannique.
Phil évoque le Merlot mais en languedoc, mes premières impressions sont également en languedoc, mais… l’élevage bordelais nous ramène très rapidement à Bordeaux sur un millésime riche. Le Merlot bien mûr nous amène a St Emilion en 2009, mais au réchauffement, on pense voir ressortir davantage de Cabernet. On termine finalement à :
Merlot – Medoc – Domaine Rolland de By 2009

Vraiment dommage pour St Emilion, il faut savoir garder sa première impression

Vin N°9 Coteaux du Vivarais Mas de Bagnols 2009 Cuvée Pauline
teinte assez claire, nez évoquant les fruits rouges et notamment la cerise puis les fleurs (pivoine, violette). la bouche est fraîche avec un sensation de fluidité (devrais-je dire gouleyant ). finale sur les petit fruits rouges acidulé. Phil évoque le gamay, moi le Pinot noir. On se retrouve sur un beau gamay de Morgon, peut-être travaillé sous bois !? Au réchauffement, des notes de chocolat et de fumé apparaissent.
on propose :
Gamay – Morgon -Domaine Daniel Bouland 2010

En relisant mes notes, j’aurais du penser à la Syrah (violette, chocolat, fumé…). j’ai déjà fait l’erreur, dommage ! seul rouge ou l’on ne marquera rien…

Vin N° 10 Languedoc Mas de la Seranne 2009
teinte aux reflets évolués. nez sur les fruits noirs, la violette et la vanille. En bouche, c’est frais tout en gardant ce coté gourmand et floral. finale très longue encore astringente la fraicheur reste au réchauffement, puis des notes de café…
Un assemblage du languedoc avec syrah dominante sur un terroir frais nous semble s’imposer et on propose :
Syrah – Terrasses du Larzac – Domaine du pas de l’Escalette – les Clapas 2010

Dommage pour le millésime !

Vin N°11 Chateauneuf Du Pape Domaine des Relagnes 2010
Robe assez claire. Notes de cerise kirschées, de fruits noirs, de fumé, de fleurs, de tabac et de café. la bouche est gouleyante les fruits crémeux. le chocolat, le musc, le poivre apparaissent ensuite, très grande complexité. On hésite sur un assemblage a base de grenache de Provence pour le coté fraîcheur , mais on revient finalement à chateauneuf pour un moment de bonheur. on propose :
Grenache – Chateauneuf du pape – domaine Mayard – clos du calvaire 2010

pas mal sur le coup !

Vin N°12 Montlouis Flamant Deletang 2009
pas trop d’hésitations sur ce dernier vin : abricot, coing, fruits exotiques. très beau vin, bien équilibré, gourmand sur une belle finale acide. on sent la fraîcheur apportée par le sol. on est immédiatement en Loire sur un très beau chenin. quart de Chaume ou coteaux du layon, on écarte Vouvray pensant que la finale serait plus marquée (a tort). on propose :
Chenin – Coteaux Du Layon – Domaine Pierre Bise – Beaulieu les Rouannières 2010 (même proposition qu’Aligoté et BJ, bizarre non !? on doit avoir le même livre de table )

Encore un millésime raté, pourtant évoqué et changé au dernier moment, rageant !

Au final, une belle matinée, une belle 2ème série. Un grand merci à mon coéquipier qui peut être fier pour sa « première ». Pas mal de millésimes évoqués, souvent changés au moment de remplir la fiche… et ratés. Un point noir a améliorer pour la suite…

3 réponses à Devaux à Bar sur Seine

  1. Ping : Championnat de France-Devaux Bar sur Seine | Vins Découvertes Ardennes

  2. guy dit :

    bonjour
    Avez vous a la vente du « Menetousalon » Isabelle et Pierre Clement si possible 2013
    Merci

    guy

    marie-therese.guy@wanadoo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*