Domaine Jean-Hugues et Guilhem GOISOT – St Bris le Vineux

EN APPELLATION 
COTES D'AUXERRE ET ST-BRIS

le samedi 29 janvier 2011

Profitant de l’épreuve chablisienne de dégustation de la RVF, nous nous sommes rendu à St-Bris-le-vineux dans l’Yonne pour découvrir le domaine Goisot Guilhem et Jean-Hugues.

La maison Goisot est installée dans un ancien corps de garde défendant l’entrée du village médiéval.

Accueilli par Guilhem Goisot, nous investissons la cave pour nous y réchauffer, la température extérieure de ce samedi hivernal ne dépassant pas les 2°C. La descente des marches fait son effet, et l’architecture voutée de l’ancien corps de garde est saisissante et donne une ambiance moyenne-âgeuse assez dépaysante!

Les marches dans lesquelles notre Jacky a échappé à une chute!

Plus loin au bout d’une gallerie notre hôtesse nous installe devant un présentoir pour la dégustation.

La gallerie menant à la dégustation

Mme Goisot nous présente son domaine: on sent d’entrée sa détermination à faire valoir la qualité de ses terroirs en côtes d’Auxerre, comparable à ses voisins bourguigons!

La dégustation va commencer par les rouges!

C’est une viticultrice pleine de convictions qui nous conseille de commencer par les vins rouges! La gamme aromatique des vins blancs étant supérieure à celle des rouges, pour elle c’est en toute logique qu’il faut monter en gamme des rouges vers les blancs.

Cela permettrait une meilleure perception des sensations par le cerveau: voilà quelque chose de surprenant mais d’après elle une vision moderne de la dégustation, d’autant plus justifiée par le fait que ses vins de St-Bris sont issus du cépage sauvignon très aromatique!

Jacky à l’écoute

Notre Jacky toujours aussi taquin, se réveille lorsque Mme Goisot explique sa politique commerciale. Quand un domaine attire des amateurs c’est logique qu’il augmente ses prix, ce que ne semble pas pratiquer Goisot pour qui cela ne se justifie pas. Quel coquin ce Jacky, de vouloir glisser une telle idée à un domaine dont la réussite n’est plus à démontrer (4000 visiteurs par an)! Louables sont les idées de ce domaine, et pourvu que cela dure longtemps!

Côtes d’Auxerre

Les rouges pour commencer:

  • Tradition 2009: issu de jeune vignes ce vin est sur le fruit (cerise rouge), agréable, la bouche est fraiche avec de la réglisse, du poivre et une finale saline (la minéralité des terrains Kimméridgien) 6,60€

Notes : X:14,5 S: 14,0   BJ : 14

  • corps de garde 2008: Vignes de plus de 40 ans, nez fruité, fumé, plus de corps que le simple côtes d’Auxerre  8,60€

Notes: X: 15 S: 13,0   BJ : 14

  • Irancy les mazelots 2008 : 75% de VV (90 ans) – 25% de vignes de 15 a 20 ans. Nez de fruits rouges, de café, notes fumées. Plus de matière en bouche, avec un finale sur la cerise aigre. A garder 11,70€

Notes : X: 15,5 S: 15,0   BJ : 14.5

Les blancs:

  • Bourgogne aligoté 2009: 2/3 de VV de plus de 70 ans – 1/3 vignes de 40 ans. Nez fruité et floral, bouche très équilibrée, avec de l’acidité et de la rondeur, du sucre et du gras; vraiment très agréable ! 5,80€

Notes: X: 15 S: 15,0 BJ : 16

  • Corps de garde 2008: Vignes de 30 à 70 ans. Nez beurré, fruits murs. Bouche grasse et fruitée, vanillée mais garde une belle vivacité 8,60€

Notes: X: 15,5 S: 14,0   BJ : 15.5

  • Biaumonts 2008: sur terroir Kimméridgien (ammonite et marnes blanches) le vin est très minéral, plus tendu que le précedent. Beurré et salin avec une finale citronné. Beaucoup de complexité. A attendre 2 à 3 ans 10,90€

Notes: X: 17 S: 15,5   BJ : 15

  • Gueule de loup 2008: sur calcaire Portlandien, le nez est agrumes (citron), fumé (pierre à fusil),  la bouche est saline avec un léger fumé sur la fin. Dans un style ciselé et tendu, c’est beau (pour amateurs avertis) ! 10,90€

Notes: X: 16 S: 16,5   BJ : 14.5

  • Gondonne 2008: terroir de fin coquillage et d’argiles bleues du Kimméridgien, le nez est fruité, minéral avec un agréable champignon frais; la bouche est beurrée, grasse et ample. Allie finesse aromatique et puissance. Une très belle longueur. Très bien 10,90€

Notes: X: 16,5   S: 17,0   BJ : 16

Saint-Bris

  • Exogyra virgula 2009: sur terrain Kimméridgien, nez pamplemousse et fruits exotiques, floral, bourgeaon de cassis, la bouche a une attaque très franche (acide), variétale qui chatouille le nez 6,80€

Notes: X: 14 S: 14,0   BJ : 14.5

  • Moury 2008: sur terroir Portlandien nez de pierre à fusil, fumé, agrumes, fruits exotiques. La bouche est moins variétale, plus équilibrée avec davantage de finesse, c’est très bien 6,70€

Notes: X:15+ S: 15,5   BJ : 16

  • Corps de garde 2008: au sauvignon blanc est ajouté 50% de Fié gris un cépage replanté depuis 19ans dans le domaine; le nez est floral, champignon, agrumes. La bouche est équilibrée sur une finale fumée et minérale. 8,60€

Notes: X: 14,5   S: 15,0    BJ : 15

Une belle gamme qui vaut le détour, pour sortir des sentiers connus de Bourgogne et découvrir des terroirs voisins au potentiel équivalent. Le travail en biodynamie oblige les ceps à s’enraciner et aller chercher leur ressource profondément: le terroir s’en ressent d’autant plus dans les vins de Goisot.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*